0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Enquête Bien-être étudiant·e·s LGBTI+

Vous êtes invité·e à participer à une enquête sur le bien-être des étudiant·e·s LGBTI+.

Porteur de l’étude : Caélif (Collectif des associations étudiantes LGBT+ d’Ile-de-France)

Financeur : DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT)

À l’attention des répondant·e·s

Les informations les plus importantes

  • Votre participation est entièrement volontaire, gratuite et anonyme.
  • Il s’agit d’un questionnaire. Si vous ne souhaitez pas répondre à une question, vous pourrez toujours cocher “je ne souhaite pas répondre”. Certains blocs de questions (notamment des questions sensibles) seront précédés d’un avertissement afin que vous puissiez les éviter.
  • Selon votre profil, le questionnaire prend entre 15 et 40 minutes à être complété. Vous pouvez faire des pauses et enregistrer vos réponses pour continuer plus tard. Il vous suffit de cliquer sur l’onglet en haut à droite.

 

  • Peuvent participer :

→ les étudiant·e·s des établissements de l’enseignement supérieur français (y compris les étudiant·e·s étranger·ère·s étudiant sur le territoire français)

→ comprenant le français

→ s’identifiant ou ayant des pratiques s'apparentant à une ou plusieurs des identités LGBTI+ : Lesbienne, Gay, Bi·e, Transgenre et Intersexe, Asexuel·le, etc.

 

Pour en savoir plus

→ Pourquoi cette étude ?
Il existe à ce jour peu d’études réalisées auprès des jeunes adultes LGBTI+, une population pourtant exposée à des discriminations et parfois à un isolement pouvant représenter une vraie gêne au quotidien.
Les difficultés spécifiques des étudiant·e·s LGBTI+, dans leur diversité, sont mal connues. Cette étude permettra d’évaluer en détail l’état de santé, le vécu et le bien-être de cette population vulnérable.

→ Quel est l’objectif de cette étude ?
Tous les aspects de la vie quotidienne seront pris en compte : cadre scolaire, familial, sentimental, et professionnel. Un volet important est consacré aux violences vécues et à la santé sexuelle.
L’enjeu est de recueillir des informations permettant à terme une meilleure prévention et une meilleure prise en charge, médicale et judiciaire, des personnes LGBTI+. À l’issue de cette enquête, les résultats seront en effet publiés et un livret blanc de propositions politiques sera délivré aux institutions.

→ Qui a fait cette étude ?
C’est un groupe d’étudiant·e·s LGBTI+, spécialisé·e·s en sociologie et en statistiques, qui a créé ce questionnaire, de manière totalement bénévole, sous l’égide du Caélif.
Le projet est financé par la DILCRAH et soutenu par le CRIPS.
Un long travail de documentation a précédé l’élaboration du questionnaire : lectures d’articles, compilation de questionnaires existants, renseignements auprès de chercheurs et de professionnels de l’INED

→ Qu’entend-t-on par “inclusif” ?

  • Nous souhaitions que ce questionnaire soit le plus inclusif possible : c’est-à-dire qu’il prenne en compte la diversité des réalités LGBTI+.  Nous avons formulé les questions de manière à ce qu’elles n’excluent personne, et surtout pas les minorités. Nous avons donc choisi l’écriture inclusive.
  • Il se peut donc que vous soyez supris·e·s, peut-être rebuté·e·s, par la formulation de certaines questions, ou par leur thème, qui ne vous concernera pas directement. Nous avons fait l’effort de conditionner les questions, mais cela peut se produire. Si c’est le cas, nous vous invitons à considérer que ces formulations ne s’adressent pas nécessairement à vous mais à d’autres personnes.
  • À l’inverse, il se peut que certain·e·s personnes ne se sentent pas assez représenté·e·s : les exigences d’une étude quantitative ne nous ont pas permis d’être aussi précis·e·s que nous l’aurions souvent souhaité. Nous en appelons donc à votre indulgence et vous invitons à nous faire part de vos remarques à la fin de l’enquête.

→ Est-on obligé de répondre à toutes les questions ?
Ce questionnaire aborde un ensemble de sujets sensibles tels que la violence, la sexualité, la santé mentale, etc. Nous avons conscience que certains d’entre eux peuvent vous mettre mal à l’aise. Nous avons fait de notre mieux pour poser les questions de manière respectueuse.
Si vous ne souhaitez pas répondre à une question, vous aurez toujours la possibilité de cocher “je ne souhaite pas répondre”. Certains blocs de questions seront précédés de “trigger warning” afin que vous puissiez les éviter.

→ Protection de la vie privée
Ce questionnaire est anonyme.
L’enregistrement de vos réponses à ce questionnaire ne contient aucune information permettant de vous identifier. Si vous avez utilisé un code pour accéder à ce questionnaire, soyez assuré qu'aucune information concernant ce code ne peut être enregistrée avec vos réponses. Il est géré sur une base séparée où il sera uniquement indiqué que vous avez (ou non) finalisé ce questionnaire. Il n’existe pas de moyen pour faire correspondre votre code à vos réponses sur ce questionnaire.

Sortir et effacer vos réponses